top of page
Rechercher
  • cdekelige

Une étiquette qui colle ou un projecteur qui met en lumière ?


"Je n'aime pas les étiquettes !"

­

C'est parfois ce que certaines personnes expriment lorsqu'elles comprennent que j'utilise un outil de classification des personnalités. Elles craignent ainsi de voir leur singularité circonscrite et standardisée. Pourtant, la survalorisation de l'unicité de la personne peut s'avérer tout autant destructrice et limitante que sa négation car elle ne s'intègre pas dans une vision globale de la personne humaine.

Universel, particulier et unique, nous sommes les trois à la fois ! Et les trois entrées sont nécessaires pour accéder à notre identité véritable. Universel

Aborder la personne humaine par sa dimension universelle est le propre de la philosophie. Elle nous permet de contempler l'appel commun de l'humanité et nous inscrit dans un mouvement collectif. Nous sommes ainsi aptes à entrer en relation les uns avec les autres, forts de cette compréhension mutuelle. Quand Aristote, dès l'Antiquité, nous dévoile le bonheur comme la fin ultime de l'homme, comme le but recherché par toute sa vie, il nous relie les uns aux autres dans un même battement. Et comme il est bon, exaltant, voire apaisant, de se retrouver dans un appel commun. La reconnaissance de notre dimension universelle révèle notre transcendance, car elle nous incorpore à plus grand que nous et nous amène à viser grand. Dans le cadre de mes parcours pour femmes notamment, j'aime à partir de cette dimension qui permet de donner une verticalité au reste du travail.

Cette entrée par l'universel ne peut pourtant pas suffire à une connaissance profonde de notre personne et risque de nous limiter à une vision théorique et abstraite.

Particulier


Le particulier permet un accès à un niveau plus personnel ; il caractérise notre identité.Il nous fait appartenir à un ou des groupes humains parce que nous partageons des propriétés communes dans des domaines divers et variés (physique, moral, social…). A titre d'exemple, l'Analyse de Personnalité Professionnelle que j'utilise qualifie la personne sur son mode de fonctionnement et l'inscrit de fait dans un ensemble d'autres personnes lui ressemblant sur ce point. Prenons le cas d'une personne dont la particularité est sa capacité à conceptualiser ou théoriser. Il est peu probable qu'elle soit aussi performante pour être pragmatique et produire du concret. Deux réactions sont alors possibles : ou elle se lamente sur le fait de ne pas être polyvalente (ce qui est rare et loin d'être facile), ou elle reçoit ses talents, les assume et les met à profit. Ainsi, loin de réduire ou d'enfermer la personne sous une étiquette, cette analyse permet de la qualifier et de lui révéler ses points forts, ses axes de croissance et son mode de participation à la transformation du monde. Cette étape est dynamisante pour les personnes qui y ont recours car elle affermit la personnalité. Vous trouverez plus bas un témoignage en ce sens.

Cette démarche de la connaissance de soi par la particularité nous lance vers une autre étape qui est celle de la singularité.

Unique

En quoi suis-je une personne unique tout en ayant des traits communs à l'ensemble de l'humanité ou spécifiques à des groupes ? L'approche de la psychologie est particulièrement propre à envisager la singularité de la personne. Par ailleurs, dans les outils de développement personnel et de connaissance de soi, il est fréquemment proposé un chemin vers la singularité. Pour ma part, les entretiens, des exercices tels que le photolangage ou encore un travail sur les aspirations, les valeurs et les ancrages permettent à la personne d'accéder à une nouvelle profondeur, à ce qui la rend unique. C'est à partir de cette matière mise en relief que nous pourrons faire des choix congruents et déployer notre personnalité.

Appréhender ce que nous sommes dans cette vision intégrale nous fait entrer dans la richesse de l'être. Deux fruits en découlent : une juste estime de soi et une participation au monde plus fructueuse.


Durant notre vie, nous sommes amenés à emprunter régulièrement l'une ou l'autre de ces trois entrées pour appréhender notre personnalité. Parfois, nous valorisons l'une ou négligeons l'autre.

Et vous, quelle dimension avez-vous le plus creusée jusqu'à maintenant ?

Quelle est votre prochaine étape ?

­­

­­

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page